Géant: Lara Gut-Behrami en chocolat, Shiffrin triomphe

Géant: Lara Gut-Behrami en chocolat, Shiffrin triomphe

author
2 minutes, 0 seconds Read

Lara Gut-Behrami a décroché la médaille en chocolat lors du géant des Mondiaux de Méribel. La Tessinoise a pris la 4e place à 0”31 de Mikaela Shiffrin.

Satanés centièmes. Satané bas de piste. Il n’a vraiment pas manqué grand-chose à Lara Gut-Behrami pour conserver son titre de championne du monde de géant ou pour au moins repartir de Savoie avec une médaille autour du cou.

Quatrième à l’issue de la manche matinale avec une grosse faute sur le bas, on imaginait que la Tessinoise pourrait profiter de revenir sur la boîte à la faveur d’un second tracé piqueté par l’entraîneur des techniciennes suisses, Alois Prenn. Parfaite sur le haut de la piste avec une avance de plus d’une demi-seconde, la Tessinoise a cédé dans le dernier mur. Ce sont quelques drifts, ces dérapages à user avec parcimonie, qui ont coûté la médaille à la Luganaise.

Shiffrin pour un 7e titre

Car 31 centièmes devant, on retrouve Mikaela Shiffrin. L’Américaine, championne olympique de la discipline en 2018, a eu chaud mais elle est tout de même parvenue à aller chercher sa 13e médaille mondiale, la 7e en or. Douze centièmes ont finalement suffi pour passer devant Federica Brignone. Et dire que la championne du monde du combiné était malade en début de semaine!

C’est finalement la Norvégienne Ragnhild Mowinckel qui se pare de bronze pour neuf centièmes devant Lara Gut-Behrami.

Grosse désillusion également pour Tessa Worley. La double championne du monde, 2e à l’issue de la manche initiale et en tête au dernier intermédiaire, a malheureusement commis une faute sur le ski intérieur.

Rast dans les 15

Les trois autres Suissesses présentes en deuxième manche n’ont pas fait de miracle. Sans être ultra heureuse, Camille Rast peut tout de même se satisfaire avec sa 14e place.

Argentée lors du parallèle la veille, Wendy Holdener n’a pas connu le même bonheur. La skieuse d’Unteriberg a échoué au 18e rang. Qualifiée de justesse pour la deuxième manche, Michelle Gisin n’a pas réalisé une super course. Frustrée, l’Obwaldienne a fini 28e

Cinquième Helvète au départ, Andrea Ellenberger n’a pas rallié l’arrivée. La Nidwaldienne de bientôt 30 ans a commis une erreur juste après le deuxième inter au cours de la première manche.

Similar Posts

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Would you like to receive notifications on latest updates? No Yes