Pierre Palmade, toujours hospitalisé, a «honte» après son grave accident de la route

Premiers mots après le drame: Pierre Palmade, toujours hospitalisé, a «honte» après son grave accident de la route

author
3 minutes, 35 seconds Read

Pierre Palmade a «honte», selon sa sœur, et est prêt à assumer «les conséquences de ses actes» après l’accident de la route qu’il a provoqué, faisant trois blessés graves dont le pronostic vital était toujours engagé mardi.

Pierre Palmade s’est exprimé pour la première fois depuis l’accident de la route qu’il a provoqué, faisant trois blessés graves dont le pronostic vital était toujours engagé mardi. Toujours hospitalisé, l’acteur a exprimé sa honte et ses regrets, rapportent ses proches.

«Il se réveille peu à peu et réalise l’horreur de ce qui s’est passé, de ce qu’il a causé, a déclaré dans un communiqué sa sœur Hélène Palmade, qui a pu le voir à l’hôpital. Il assumera toutes les conséquences de ses actes avec la conscience terrible qu’il ne pourra jamais réparer le mal qu’il a fait.»

Ces premiers mots relayés au nom de l’humoriste depuis l’accident, survenu vendredi en Seine-et-Marne, interviennent après le placement en garde à vue d’un SDF de 47 ans dans la Somme, qui s’est révélé être un affabulateur.

Déclarations prises avec des pincettes

Cet homme «alcoolisé» avait lui-même appelé le 17 vers 20h lundi, en «déclarant être l’un des passagers de Pierre Palmade et vouloir se rendre», selon des sources proches de l’enquête.

Une patrouille de gendarmerie était allée l’interpeller sur la voie publique, où il se trouvait.

Les enquêteurs avaient pris avec des pincettes ses déclarations, expliquant que «rien ne permet(tait) de confirmer qu’il soit bien l’un des passagers».

Vu son état, il n’avait pas pu être entendu tout de suite. Il a finalement reconnu mardi «avoir inventé ces propos» et évoqué de manière confuse la «possibilité d’un pari» avec des connaissances, a dit l’une des sources proches du dossier.

Sa garde à vue a été levée, mais il a été replacé en garde à vue pour ses fausses déclarations.

Intrusion au domicile de l’acteur

L’accident impliquant Pierre Palmade a eu lieu vendredi vers 19h, sur la D372 au niveau de Villiers-en-Bière, dans le sud de la Seine-et-Marne, en France. La voiture de l’humoriste vedette, qui conduisait sous l’emprise de la cocaïne, est entrée en collision avec un autre véhicule qui venait en face.

Outre Pierre Palmade, trois personnes ont été gravement blessées, dont un enfant de 6 ans et une femme enceinte de 27 ans qui a perdu son bébé.

Le pronostic vital de ces trois personnes était toujours engagé mardi, selon une source proche du dossier.

L’avocat de ces victimes et de leur famille, Me Mourad Battikh, doit tenir mardi à 17h à son cabinet parisien une conférence de presse pour, a-t-il dit, expliquer «ce qu’il s’est passé pour eux», «donner des nouvelles de leur état de santé» et dire «ce qu’ils attendent de la justice».

Par ailleurs, une intrusion a eu lieu dans la nuit de lundi à mardi dans la résidence secondaire de l’humoriste, où il se trouvait avant l’accident, a indiqué une source proche de l’enquête, confirmant une information du «Parisien».

Fuite de deux passagers

Les gendarmes sont intervenus dans ce corps de ferme situé en Seine-et-Marne après le déclenchement d’une alarme du domicile. Mardi matin, des enquêteurs procédaient à des constats sur place, sans que l’on sache à ce stade si des objets ont été dérobés au domicile de l’humoriste, qui avait été perquisitionné lundi.

Selon une source policière, des témoins ont rapporté que deux passagers qui se trouvaient dans son véhicule avaient pris la fuite après la collision. Selon ces témoins, les deux passagers étaient âgés d’une vingtaine d’années.

Lundi, la porte-parole du ministère de l’Intérieur, Camille Chaize, leur avait demandé de «se rendre» pour «expliquer les faits».

Le parquet de Melun a ouvert une enquête pour homicide et blessures involontaires ayant entraîné une incapacité totale de travail supérieure à trois mois, par conducteur sous l’emprise de produits stupéfiants.

L’audition de Pierre Palmade par les enquêteurs dépendra de l’avis des médecins.

L’humoriste avait été condamné en 1995 pour consommation de cocaïne. En 2019, il avait été placé en garde à vue pour «usage et acquisition de stupéfiants» après avoir été faussement accusé de viol.

(AFP)

Similar Posts

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Would you like to receive notifications on latest updates? No Yes