McLaren MCL60

McLaren “pas entièrement satisfait” de la MCL60

author
2 minutes, 14 seconds Read

Ce lundi, McLaren a levé le voile sur sa nouvelle monoplace, la MCL60, au McLaren Technology Centre. Et l’écurie crée la surprise avec un discours qui se démarque de celui généralement affiché à l’occasion de la présentation des bolides.

Lire aussi :McLaren lève le voile sur sa MCL60 pour 2023

Plutôt que de faire preuve d’un optimisme sans réserve, le nouveau directeur d’équipe Andrea Stella préfère prévenir que McLaren n’a pas encore atteint tous ses objectifs avec sa voiture pour 2023, même si cela ne saurait tarder.

“Nous avons identifié plusieurs domaines représentant des opportunités”, déclare Stella. “La bonne nouvelle, c’est qu’ils ont tous été traités. Je ne souhaite pas trop entrer dans les détails, mais ils sont certainement liés à l’aérodynamique en particulier. Il y a des domaines, par exemple en matière d’interaction avec les pneus, où nous avions du travail à faire, et nous l’avons fait cet hiver.”

Zak Brown (PDG) et Andrea Stella (directeur d’équipe) aux côtés de la McLaren MCL60

“D’autres zones de la voiture seront améliorées par des développements au début de la saison. Nous sommes donc satisfaits – pas entièrement satisfaits de la voiture qui est présentée, mais optimistes quant à faire un bon pas en avant prochainement.” Stella espère que les développements en question arriveront aux alentours du Grand Prix d’Azerbaïdjan, sinon à Miami.

Ces évolutions viendront s’ajouter aux différences notables de la MCL60 vis-à-vis de sa devancière, notamment des pontons inspirés de la Red Bull RB18. Forcément, l’espoir est de se rapprocher des avant-postes où se trouve l’écurie Championne du monde en titre, ainsi que Ferrari et Mercedes.

“Il est toujours difficile de traduire en position dans la hiérarchie ce que l’on voit l’hiver au niveau du développement”, nuance Stella. “Mais nous essayons de faire le lien. Comme je l’ai dit, bien que nous soyons satisfaits du développement de la voiture dans la plupart des domaines, il y a des zones où nous avons trouvé de belles pistes de développement un peu tard. Nous n’avons pas forcément pu capitaliser là-dessus à très court terme.”

“C’est pourquoi je parle aussi des développements qui vont arriver après le début de la saison. En ce sens, j’invoque simplement le réalisme. C’est si concurrentiel que je serais surprise si [McLaren était au niveau d’emblée]. Normalement, il faut être entièrement satisfait et au top de ce que l’on peut faire pour atteindre les objectifs.”

Propos recueillis par Jonathan Noble

Similar Posts

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Would you like to receive notifications on latest updates? No Yes