Alain Berset.

Alain Berset adresse ses bons vœux à Téhéran

author
1 minute, 35 seconds Read

Le président de la Confédération Alain Berset a félicité l’Iran à l’occasion du 44e anniversaire de la Révolution islamique. Pas un mot sur la brutale répression que mène actuellement le régime des mollahs envers son propre peuple.

Depuis le début des manifestations en Iran à l’automne dernier, le régime au pouvoir a tué des centaines de manifestants et en a emprisonné des milliers. La Suisse n’a pas tardé à condamner les violences. Mais maintenant que l’Iran célèbre l’anniversaire de la Révolution islamique de 1979, la Suisse félicite très poliment le régime des mollahs.

À l’occasion de la fête nationale iranienne, qui est célébrée le 11 février et commémore le départ en exil du shah et l’instauration de la République islamique, le président de la Confédération Alain Berset a adressé au président Ebrahim Raïssi «un message de félicitations», comme l’a confirmé le Département fédéral de l’Intérieur (DFI) à la «NZZ am Sonntag». «Cela correspond à la pratique diplomatique», justifie une porte-parole du DFI. Néanmoins, certaines personnes au parlement ont du mal avec cette routine diplomatique.

«Pourquoi le président de la Confédération félicite-t-il ce régime? C’est difficile à comprendre dans la situation actuelle», critique la conseillère nationale Marianne Binder (Le Centre/AG). «De telles courtoisies semblent cyniques compte tenu de la brutalité du régime iranien envers son propre peuple, des violations des droits de l’homme, de la torture et des exécutions.» Pour la politicienne, il est temps que le Conseil fédéral envoie un signal clair en critiquant la situation en Iran. «Et si une critique claire, c’est trop demandé, on aurait toujours pu se taire. Ce serait aussi une déclaration.»

Similar Posts

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Would you like to receive notifications on latest updates? No Yes